BannerCourse

 

Les maladies chroniques sont des affections de longue durée qui, en règle générale, évoluent lentement. Responsables de 63% des décès, les maladies chroniques (cardiopathies, accidents vasculaires cérébraux, cancer, affections respiratoires chroniques, diabète...) sont la toute première cause de mortalité dans le monde. Sur les 36 millions de personnes décédées de maladies chroniques en 2008, 29% avaient moins de 60 ans et la moitié étaient des femmes.

La littérature médicale concernant les bénéfices de l’exercice physique est impressionnante, par son volume et ses résultats, mais elle est insuffisamment connue du public et des praticiens.

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a établi de nombreux bénéfices de l’activité physique et sportive (APS) pour la santé.

Ci-après, les principaux bénéfices :

  • L’APS régulière et adaptée réduit le risque de mortalité prématurée à tout âge et toutes causes confondues.
  • La pratique régulière d’APS d’intensité modérée contribue au bien-être et à la qualité de vie.

Dans l'ensemble, tout porte à croire que comparées à des hommes et femmes plus sédentaires, les personnes âgées plus actives sur le plan physique :

  • ont un plus faible taux de mortalité toutes causes confondues : cardiopathies coronariennes, hypertension artérielle, accidents vasculaires cérébraux, diabète de type 2, cancer du côlon et du sein, etc. ;
  • ont une plus grande capacité cardio-respiratoire et musculaire, une masse corporelle et une répartition des tissus plus saines ;
  • ont des marqueurs biologiques indiquant une prévention plus grande des maladies cardiovasculaires, du diabète de type 2 ainsi que le renforcement de la qualité des os ;
  • ont une meilleure santé fonctionnelle, moins de risque de chuter, et ont de meilleures fonctions cognitives ;
  • ont moins de risque d'être limitées de façon modérée ou sévère dans leur fonctionnement et de voir leur rôle social diminuer.