BannerCourse

 

Sport sur ordonnance : les élus locaux déçus !

Certains élus locaux ne cachent pas leur déception à la lecture du décret publié le 31 décembre 2016 au journal officiel concernant le sport sur ordonnance.

En effet, nombre d’entre eux, parmi lesquels des représentants des vielles pionnières qui s’étaient lancées dans des dispositifs innovants de ce type, suivant la voie lancée en 2012 par la ville de Strasbourg regrettent qu’aucun financement n’accompagne la reconnaissance du concept par le législateur.
Ils regrettent que ne soit pas mis en place au niveau national un modèle économique défini, qui permettrait de généraliser le sport sur ordonnance sur tout le territoire national.

Il est vrai qu’au niveau de l’assurance maladie, l’heure est plutôt aux économies.
Certaines mutuelles réfléchissent à mettre en œuvre des modes de remboursement pour une partie de leurs adhérents, le nombre de personnes en ALD n’étant pas économiquement rédhibitoire, mais les mutuelles ne peuvent toucher que leurs adhérents. Et cela reviendrait à exclure la tranche de la population la plus pauvre, éligible à la CMU !

A La Réunion, l’OMS de Saint-Paul a bénéficié du soutien de nombreux acteurs publics (ARS, CGSS, Commune de Saint-Paul) et privés (Fondation de France, Mutualité de La Réunion) pour mettre en place son projet entre 2013 et 2016.

Source : « La gazette des communes »